Choisir le bon produit d’épargne retraite

Vous devez prendre un certain nombre de critères en compte lorsque vous choisissez un produit d’épargne retraite. En effet, vous devez analyser la durée, la souplesse, le niveau de risque, la fiscalité et la disponibilité. En tant que futur retraité, vous devez choisir l’épargne retraite qui correspond le mieux à vos attentes. Que choisir entre le Perp, le contrat Madelin, le Préfon et le Perco ? Voici quelques postes pour vous aider à faire le bon choix.
Tous ces plans ont un point commun : l’épargne reste bloquée jusqu’à l’âge de la retraite.

Perp : avantages et inconvénients

Le Plan épargne retraite populaire (Perp) est un produit d’épargne à long terme lancé en 2003 et amélioré en 2010. Il est ouvert à tous, sans contrainte ni d’âge ni de profession. Essentiellement, il s’adresse aux personnes fortement imposées et prêtes à débloquer leur capital sur une longue période. Il n’y a aucun minimum de versement à respecter. Vous avez le choix entre des versements programmés et des versements libres, sans condition de montant.

Chaque année, les versements dans un Perp viennent en déduction de votre revenu imposable dans la limite de votre plafond global appelé « plafond épargne retraite ». À partir de l’âge de départ à la retraite, vous obtenez un complément de revenu sous forme de viagère. Vous ne pourrez pas le débloquer avant l’âge de la retraite. Toutefois, vous pouvez bénéficier d’une sortie en capital à hauteur de 20% si vous êtes victime d’un accident de la vie ou si vous achetez votre première résidence principale.

Madelin : avantages et inconvénients

Le contrat de retraite Madelin permet de se constituer une retraite complémentaire. Celle-ci est restituée à l’âge de la retraite sous forme de rente. Ce contrat s’adresse particulièrement aux Travailleurs non salariés (TNS). Il a l’avantage de disposer d’un plafond élevé de déductions fiscal. Il se présente sous trois types : le contrat retraite Madelin mono-support, le contrat retraite Madelin multi-support et le contrat Madelin en points.

L’effort d’épargne est en partie financé par une économie d’impôt. De plus, les TNS bénéficient d’une déduction fiscale des primes versées. Ils doivent effectuer des versements sans interruption chaque année jusqu’à l’âge de départ à la retraite. À savoir que certains contrats Madelin garantissent le taux de conversion du capital en rente au moment de la souscription.

Préfon : avantages et inconvénients

Le Préfon est la Caisse nationale de prévoyance de la fonction publique. C’est un régime facultatif auquel vous pouvez vous affilier à tout moment (avant 70 ans). Il permet aux fonctionnaires de se constituer une retraite complémentaire. D’abord, vous devez choisir un niveau de cotisation parmi 13 classes avec des versements mensuels.

Vous pouvez changer de niveau au 1er janvier de chaque année et suspendre les versements. Vous pouvez également cesser de cotiser.

À l’âge du départ à la retraite, vous récupérez votre épargne sous forme de rente viagère. Celle-ci est égale au nombre de points acquis multiplié par la valeur de service du point revalorisée chaque année et qui ne peut jamais baisser.

Vous pourrez également effectuer une sortie partielle en capital à hauteur de 20%. Enfin, les cotisations versées sont déductibles du revenu imposable.

Perco : avantages et inconvénients

Le Plan d’épargne pour la retraite collectif (Perco) est un régime d’entreprise. Il permet aux salariés de se constituer une épargne avec l’aide éventuelle de leur employeur. Pour bénéficier du Perco, il faut avoir une ancienneté de 3 mois maximum. À l’entrée, il n’offre pas d’avantage fiscal. Cependant, selon votre participation et vos primes d’intéressement, vous pouvez échapper à l’impôt sur le revenu.

Les sommes restent bloquées jusqu’à l’âge de la retraite, mais dans des cas exceptionnels, il est possible de les débloquer. À l’âge de départ à la retraite, vous obtenez les sommes sous forme de rente ou si l’accord collectif le prévoit, sous forme de capital. À savoir que vous pouvez alimenter votre Perco avec les sommes issues de la participation et du transfert d’autres plans d’épargne salariale. Vous pouvez également l’alimenter avec des versements volontaires, mais ceux-ci sont plafonnés. Par année, vous pourrez verser au maximum 25% de votre rémunération annuelle.

Appréciez le produit dans sa globalité

Pour choisir le bon produit d’épargne retraite, vous devez apprécier le produit dans sa globalité. Choisissez une bonne signature et placez votre épargne dans une institution de confiance. Enfin, n’oubliez pas de comparer les différents frais.

Comments are closed.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *